Sonate pour violon et piano de Debussy

Cette sonate de Debussy est une digue contre la guerre et la violence: elle en porte les traces. ces toiles, ces Goya émaciés, sont également ici. les mains rudes de paysans, les veines du pays sacré, se rejoignent dans le jardin secret qu’est l’acte de créer; l’esprit semble ne pas voir de limites au pouvoir globalisant de l’image, et axiomatique de l’art: un monde dans mon accord.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s